Qu’est-ce que la garantie accidents de la vie GAV ?

Nombreux sont les Français qui sont victimes des accidents dans la vie quotidienne : vols, effractions, agressions, accidents domestiques, et beaucoup d’autres encore… Du coup, afin de mieux couvrir ses gens et éventuellement leur famille, les assureurs ont mis en place la garantie des accidents de la vie (GAV).

La garantie accidents de la vie : de quoi parle-t-on ?

La garantie des accidents de la vie s’agit d’un contrat d’assurance labellisé créé par les assureurs dans le but de compléter leurs offres d’assurance en matière de protection des gens des accidents de la vie quotidienne. Concrètement, l’assurance des accidents de la vie GAV s’adresse particulièrement à un individu, à un couple ou à une famille. Donc si le responsable de l’accident n’est pas identifié ou si la victime en est elle-même le responsable, l’assureur pourra l’indemniser : accidents médicaux, agressions en pleine rue, effractions accidents domestiques graves, attentats, décès…  Pour aller plus loin, la GAV ne vise pas seulement à réparer, ou du moins à atténuer le préjudice physique, mais également les conséquences sur la vie personnelle, professionnelle, matérielle et familiale de la victime.

Focus sur les avantages de la garantie accidents de la vie GAV

À vrai dire, l’assurance Garantie Accidents de la Vie privée s’accommode de nombreux avantages considérables. Par exemple, il y a son étendue géographique, c’est-à-dire que le contrat d’assurance peut s’étendre sur tout le territoire français, et même dans tout autre pays membre de l’Union européenne comme la Suisse, Norvège, Monaco, Islande, et beaucoup d’autres. Puis, pour un voyage qui ne dépasse pas la durée de 3 mois dans le reste du monde, l’assuré pourra également être couvert pour l’assurance GAV individuelle, ou l’assurance GAV familiale. Par ailleurs, l’avantage de la GAV réside également dans son caractère non forfaitaire, mais indemnitaire. Ainsi, selon l’ampleur de la gravité des préjudices subis, l’assureur doit évaluer et indemnise la victime.

En savoir plus sur le délai légal de l’indemnisation

En cas d’accident ou de décès, la victime ou ses proches, dans un premier temps, doivent faire une déclaration à l’assurance. Après cette déclaration, cette dernière dispose d’un délai légal de 5 mois pour analyser et déterminer l’ampleur de la gravité du préjudice subi avant de proposer une indemnisation à la victime. Dans les 30 jours qui suivent, cette indemnité si elle est acceptée par la victime en question ou ses ayants droit lui sera versée. A titre de précision, l’indemnité est plafonnée à 1 000 000 € par victime.

Faut-il souscrire une assurance des accidents de la vie GAV ?
Le label GAV